DollsRPG


Incarnez vos Pullip, Taeyang, Dal, Byul, Isul, Little, BJD ou autres dolls !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires du forum : Aucune demande n'a été formulé/accepté pour l'instant.

Partagez | 
 

 Un russe en boutique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un russe en boutique [Libre]   Ven 14 Déc - 20:53

Il y a ce type, dans cette boutique de matériel artistique. On le remarque facilement, avec ses cheveux bleu. Il a un air calme, bien que quelque peu ennuyé. On voit à son visage qu'il essaie de déchiffrer les phrases française d'une boite de crayon de couleur. Il a la tête légèrement penché sur le coté droit, comme si quelque chose l'y gêne.
Des jeunes filles rentre en piaillant dans la boutique, leur voix trop aigu arrachant une grimace au russe. Pourvu qu'elles ne viennent pas le voir.
Elles ont juste acheté des crayons de couleurs, passant à coté d'Aleksander, leur voix trop aigu lui faisant mal à l'oreille. Insupportable.
Il recentre son attention sur la boite de crayon entre ses mains, on l'entend à peine chanter à voix trop basse une chanson en russe. Ses sourcils se déplacent dans une expression confuse. Il retourne la boite entre ses doigts, a la recherche de quelque chose. Au bout de dix bonne minute a faire tourner la boite dans ses mains depuis son entrée dans le magasin. Il se décide alors à demander de l'aide. Il se retourne légèrement vers la personne à coté de lui, hésitant avant de dire avec son accent russe encore fortement marqué:


"- Excusez moi. Crayons là. Aquarellable?"

Même si la phrase n'est pas très bien construite, on peut comprendre ce qu'il dit.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Sam 15 Déc - 18:55

La jeune fille à côté de lui le regarda et lui sourit aimablement, lui prenant la boîte de crayons des mains pour la regarder un instant.

- Non.

Elle disparut entre les rayons un instant, avant de revenir avec une boîte contenant les mêmes couleurs, mais aquarellables cette fois. Elle le regarda dans les yeux, pas gênée une minute de n'avoir qu'un oeil pour le regarder, l'autre étant blanc et aveugle. Elle arrivait bien à regarder les gens, malgré ça.

- Ceux là oui.

Après lui avoir donné la boîte, elle entoura une de ses longues mèches rousses autour de son index et se remit à regarder les crayons à papier. Elle hésitait. Chaque fois qu'elle venait dans cette boutique, elle en avait pour des heures. Son frère ne venait même plus avec elle tellement il s'y ennuyait. Mais elle adorait venir, elle se sentait à chaque fois comme une petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 16 Déc - 13:13

Le simple mot "non" avait réussi a faire rougir Aleksander. Bon, il avait pris l'habitude de passait pour un idiot depuis le temps, en plus, avec son accent fortement marqué, souvent les gens ne cherchait pas à comprendre ce qu'il venait de dire, et s'en allait en lui lançant un regard interrogatif, comme si un russe, ça n'avait rien à faire ici. La jeune fille disparu dans les autres rayons, alors qu'Aleksander regardait les boites de crayons devant lui avec un air boudeur.
La jeune fille revint assez rapidement avec une boite de crayons, qui, comme elle l'avait dit, était cette fois aquarellable. Offrant un très léger sourire timide à la jeune fille, il récupéra la boite, la regardant dans les yeux pour soutenir son regard, malgrés qu'elle ai un oeil blanc et aveugle, ce n'était pas dans ses habitudes de fixer ce qui n'allait pas chez les gens, surtout si il semblait vivre bien avec. Lui aussi avait un problème, mais ça ne se voyait, étant donné que seul lui entends un sifflement dans son oreille droite.


- Merci, j'ai du mal avec français.

Haussant légèrement un sourcil en se rendant compte que sa phrase était mal construite, le russe poussa un léger soupir. Un autre groupe de jeune fille arrivèrent en piaillant, cirant presque de leur voix trop aigu, et Aleksander leur lança un regard noir, jusqu'a ce que l'une d'elle fasse tomber plusieurs boite sur le sol. Instinctivement, Aleksander porta ses mains a ses oreilles, offrant une grimace effrayé à qui pouvait le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 16 Déc - 14:45

Syrielle ramassa les boîtes de crayons au sol et lança un regard dur aux jeunes filles, ce qui les fit décamper, en parlant toujours aussi fort. Elle savait que son regard ferait fuir des filles pareilles, puisque c’était toujours le cas. Finalement, elle regarda le jeune homme, son regard plein de compassion :

- Ça va … ?

Elle se demandait ce qui pouvait bien lui arriver. Peut être une ouïe très développée, mais ça la surprenait : Même elle, qui entendait bien mieux que la moyenne depuis la perte de son œil, période où elle avait passé un bon moment dans le noir, n’était pas aussi sensible. Une fois qu’elle se fut assuré que les filles étaient parties, elle lui enleva les mains de ses oreilles en murmurant :

- C’est bon, elles sont parties …

Elle se demanda s’il parlait anglais. Elle vivait avec une russe qui avait appris à parler l’anglais avant le français, et qui avait le même accent : Elle-même étant américaine, l’anglais aurait été plus simple. Elle continua de regarder le jeune homme dans les yeux, sans prêter attention à ses cheveux d’une couleur inhabituelle. Elle savait ce que ça faisait d’être regardée à cause de ça, puisqu’elle avait déjà été dans certains pays où on pensait que les roux étaient maudits. Elle l’était vraiment, mais être regardée comme un phénomène de foire n’était pas plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 11:03

Gardant toujours ses mains sur ses oreilles, Aleksander regarda la jeune fille ramassé les boites et lancé un regard noir au jeune filles piaillante comme des oisillon tombé du nid, ce qui les fit partir, même si en partant, elle continué leur vacarme. Offrant un regard mi-effrayé mi-blasé (dont il devait être le seul à faire aussi bien) à la jeune fille en face de lui, alors que celle-ci lui retiré les mains des oreilles, Aleksander jeta un rapide regard vers la sortie de la boutique lorsque celle-ci lui dit que les jeunes filles étaient partit. Poussant un soupir de soulagement, Aleksander laissa échapper un "dieu merci" en russe, avant d'arboré de nouveau son air de blasé de première. La tête légèrement penché sur le coté droit, le russe pris à nouveau la parole:

- Merci, désolé pour réaction excessive.

La phrase était déjà mieux construite que toute à l'heure, victoire intérieur pour Aleksander, bien que son air ne changea pas d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 15:00

Syrielle le regarda dans les yeux un instant, avant de pousser un petit soupir à peine audible. Elle murmura :

- Ce n'est rien ...

C'était plus pour elle qu'elle le disait que pour lui. En réalité, elle ne pensait pas qu'il l'entendrait. Mais elle essayait aussi de se convaincre elle même que ce n'était rien, que ce n'était pas grave si dés qu'elle s'adressait à quelqu'un, elle récoltait de la peur, du dégoût, de la gêne, et dans le cas du jeune russe, de l'indifférence. Elle n'était simplement pas faite pour passer du temps avec des gens, peu importe toute la bonne volonté qu'elle y mettait. Elle se saisit d'une boîte de crayons à papiers prise au hasard, alors qu'elle était venue pour une boîte en particulier, qu'elle n'avait plus envie de chercher.Elle regarda le jeune homme dans les yeux un moment :

- Bonne journée, désolée de vous avoir dérangé.

Tant pis, ses ombres ne seraient pas à son goût, mais il fallait qu'elle arrête d'ennuyer le jeune homme, elle se dirigea donc vers la caisse sans un bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 15:23

Lorsque la jeune fille partit, Aleksander pencha légèrement la tête sur le coté, impossible de savoir ce qu'il avait fait de mal. C'est alors qu'il compris, son air blasé. Elle devait croire qu'il n'en avait rien à fiche d'elle. Mais comment expliqué qu'il ne souriait plus depuis son accident qui lui avait causé d'entendre un sifflement à l'oreille? Le russe poussa un soupir, fixant ses pieds. La conversation n'avait jamais été son fort, et les expressions faciale n'existait presque plus depuis que son air blasé de première avait fait surface. Les gens avaient du coup tendance à agir de la même façon que la jeune fille, s'en aller en voyant l'air désintéressé du russe. C'est dur de se faire des amis comme lui avait conseillé sa mère ainsi. Aleksander souffla avant d'aller rapidement voir la jeune fille, lui attrapant le poignet pour la faire s'arrêter, mais la lâchant rapidement, gêné par le contact physique.

- Ne croyez pas c'est à cause vous que je fais cette tête là, c'est depuis.. Un accident.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 17:13

Syrielle se retourna, surprise. Elle ne comprenait pas pourquoi quelqu'un qui se fichait d'elle continuait à lui parler. Après avoir entendu ce qu'il disait, elle le regarda dans les yeux. Un accident ... Quel genre ? Elle ne se voyait pas demander. Mais s'il venait lui dire ça, c'est qu'il ne s'en fichait pas tant que ça, et ça lui réchauffait le coeur.

- D'accord ... Alors je ne vous embête pas ?

Elle le fixa dans les yeux. Pour son histoire d'accident, elle comprenait, et elle le croyait. Elle se dit que c'était plutôt un choc émotionnel qu'un réel accident physique, ou peut être des deux. Mais elle doutait que son visage soit paralysé, ou autres, ses traits étaient bien trop fins et beaux pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 17:44

- Pas du tout.

Aleksander laissa apparaitre ce qu'on pourrait qualifier d'un début de sourire, même si il le perdit rapidement. Bon, maintenant qu'il en était à là, il ne savait pas du tout comment entretenir la conversation. C'est que c'est problématique. Le russe chercha du regard vers les rayons, comme si un sujet de discutions allait en apparaitre. Ce qui, évidemment, n'était pas le cas. Recentrant son regard vert sur la jeune fille, une idée lui sauta à l'esprit. Il pourrait peut-être lui demander son nom? C'est toujours mieux de mettre un prénom sur un visage, et si jamais il la revoit plus tard, si elle se souviens encore de lui, il saura son prénom.

- Est-ce-que je peut savoir votre prénom?

Ah, cette phrase avait été bien construite!
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 18:48

Le visage de Syrielle s'éclaira malgré elle. Quelqu'un lui parlait !Ce n'était pas comme si ça arrivait tous les 4 matins. Elle n'avait que son frère, et il était plutôt .... Ouvert. Très ouvert. Le genre à l'oublier totalement. Donc la pauvre petite soeur se retrouvait toute seule, en élément du décor. Après une seconde de réflexion, elle répondit :

- Syrielle Taylor ! Et vous ?

Elle lui tendit la main avec un sourire de commerciale. Elle était vraiment contente de rencontrer quelqu'un, en particulier un russe. ça énerverait son frère, en pur américain, et elle avait un fort esprit de contradiction. En plus, même si le jeune homme ne souriait pas beaucoup, il avait l'air de lui ressembler un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 21:13

Aleksander serra la main qu'elle lui tendait, légèrement tendu, et ça devait se voir, essayant de lui rendre son sourire mais ne réussi qu'a arquer ses lèvres dans une courbe lui donnant l'air de sourire si légèrement que s'en fut presque invisible. Elle devait être une Américaine, comme Aloki, bien que sa colocataire aux cheveux rouges ait aussi du sang indien et britanniques.

- Aleksander Adamovitch.

Depuis son arrivé, Syrielle devait être la.. Deuxième? Troisième peut-être? Enfin bref, une des rares personnes à qui Aleksander avait dit son nom. Et ça devait bien faire un an qu'il était en France. Mr. Je-sais-pas-entretenir-une-conversation, bonjour! Venant à peine de remarquer le paquet de crayons dans la main de la jeune fille, le russe sauta sur l'occasion de commencer une discutions même si elle risquait de ne pas être très bien. Allez, une phrase de trois mot, ça devait pas être bien difficile.

- Vous dessinez souvent?
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Mer 19 Déc - 22:10

Syrielle apprécia son effort. Il n'avait pas l'air très démonstratif, même pas du tout, alors elle avait presque l'impression d'être une privilégiée.
Son nom ne lui dit rien. Après tout, en Russie, elle ne connaissait que les noms de criminels dont son frère lui parlait si souvent. Si Aleksander n'était pas un hors-la-loi, ça la changerait de ses fréquentations habituelles. S'il en était un, elle commencerait presque à croire qu'elle les attirait. Dans tous les cas, le fait qu'il lui adresse ne serait-ce que quelques mots lui donnait le sourire.
Quand elle se rendit compte qu'il lui avait posé une question, après quelques instants de réflexion, elle essaya de formuler une réponse cohérente en peu de temps :

- Oui ... Un peu. Des ombres .... Et du noir et blanc.

En réalité, ses dessins contenaient toujours plus de noir que de blanc. La plupart de ses dessins représentaient des ombres, les ténèbres... Depuis l'incendie l'ayant privée de son oeil et de beaucoup de couleurs, c'était ainsi. Ses dessins étaient des morceaux d'incendie, d'enfer. La plupart des gens les trouvaient glauques, et Syrielle avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 13 Jan - 11:26

[HRP: Je te préviens, son personnage à changé, mais comme il est similaire, on a rien besoin de changé xD]

- Des ombres..

Cette phrase avait été dîtes plus pour lui qu'autre chose, acquiesçant légèrement. Il avait longtemps dessiné seulement des dessins flous, des ombres sur ses pages blanches, avant d'abandonner ses dessins inachevé dans son plus vieux calepin, rangé maintenant au plus profond d'un de ses tiroirs. Ses dessins avait peu à peu pris des couleurs suite à sa rencontre avec Aloki, sa joie de vivre ou sa façons de soudain avoir l'air d'avoir envie de tuer tout le monde l'amusant, même si en même temps elle lui faisait un peu peur.
En parlant de peur, Aleksander regarder sans cesse autours de lui, le moindre bruit l'alertant, comme si il avait peur que quelque chose lui arrive. On pourrait presque croire que les bords de son corps avait légèrement ondulé de façon peu humaine. A vous de jugez si vous pensez cela vrai, ou non.


- J'ai longtemps dessiné seulement ombres aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 13 Jan - 22:28

Syrielle le regarda, intriguée. Qu'est ce qui pouvait pousser quelqu'un à dessiner des ombres, comme elle ? Il était peut être un peu plus étrange qu'elle ne le croyait, ce qui n'était pas un mauvais point. Pour elle, c'était ce qu'on pouvait appeler un traumatisme -bien qu'elle ne se l'avouait pas-, mais pour le jeune homme ? Elle le regarda dans les yeux un instant, même si elle n'avait qu'un oeil valide pour soutenir les deux siens, qui n'étaient pas des moins déstabilisants. Elle demanda finalement :

- Et pourquoi plus maintenant ? T-Vous avez changé ?

Elle réprima un sourire. Elle avait encore hésité sur le vouvoiement. Cette notion était la plus compliquée pour elle : Sa vraie langue étant l'anglais, elle ne faisait pas la différence entre "vous" et "tu", mais elle faisait attention, de peur de manquer de respect aux gens. Niveau relationnel, malgré ses efforts, elle restait maladroite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Lun 14 Jan - 22:15

- Encore parfois je dessine ombre. Mais je vis dans endroit où on a tous lourd passé, et voir Aloki avec un tel joie de vivre malgré ce qui lui arrivé, ça aide.

C'est toujours plus facile de sortir de ses problèmes si les personnes que l'ont connait en ont eu, et qu'ils peuvent aider. Il n'avait pas parler d'Ebiko, car pour elle, c'était encore différent. Aleksander avait remarqué qu'elle avait faillit le tutoyer. Pour lui, pas de problème, il vouvoyait tout le monde, tout le temps. Ainsi donc, même ses colocataires avec qui il vivait depuis environ un an se faisait vouvoyer par le russe. Elles avaient pris habitude à force, mais Aloki avait eu du mal, vu qu'elle tutoie tout le monde. Quand à Ebiko, elle avait vite comprise le jeune homme, un peu perdu, effrayé par tout. Elle avait écouté son histoire. Presque à se demandait ce que diable elle faisait à Psychotic Disorder. Elle était arrivé là par erreur et n'en était jamais repartit. Elle aimait le calme des pièces vides du Manoir-Asile, et Aleksander restait souvent avec elle, préférant le calme d'Ebiko au comportement d'Aloki, qui peut passer de très calme à avoir envie de retourner tous les meubles dans un élan de colère. Dans ses moments là, Aleksander devenait transparent pour éviter tout problème. Tout les pensionnaires était sympathique, mais tous avait leur.. "Boulon" en moin. Un petit quelque chose qui les avait envoyé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Jeu 17 Jan - 20:55

Syrielle adressa au russe un sourire sceptique. Pour ne pas le laisser sans réponse, elle répliqua gentiment :

- Peut être bien ....

Elle même n'en était pas convaincue. A cause de sa paranoïa en partie, elle avait du mal à voir autour d'elle, et surtout à laisser les gens avoir une influence sur elle. Ainsi, même si elle voyait que certaines personnes n'avaient pas eu une vie rose et qu'elles réagissait mieux qu'elle, elle se disait "c'est bien pour eux". Elle avait vécu de nombreuses descentes de police, son frère touché par des balles, en overdose, et pour finir le feu qui avait dévasté tout ce qu'elle connaissait ; et même si elle rencontrait des gens qui avaient eu moins de chance qu'elle, ça ne changeait rien à ce qu'elle avait vécu. Presque pour se convaincre elle même, elle ajouta :

- Tu as peut être raison.

Pour le vouvoiement, c'était foutu. Elle jura intérieurement de son manque de politesse, mais elle n'y pouvait pas grand chose. Déjà, pour une américaine, elle était plutôt réservée et bien élevée ; Ce qui n'était pas le cas de son frère, qui était éxubérant et aurait sûrement tiré sur le russe en le voyant s'approcher d'elle. En tant que chef d'une grande organisation criminelle, il avait tendance à avoir la gachette facile, en particulier avec ceux qui s'approchaient de trop près de sa jumelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Sam 19 Jan - 23:20

Elle était sceptique, voir même plus que sceptique. Elle avait aussi arrêter de le vouvoyer, mais Aleksander ne le releva pas. Après tout, elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Lui même avait décidé de vouvoyer tout le monde, alors si elle voulait le tutoyer, ainsi soit il. Certaine personne aurait râler à cause d'un "manque de politesse", mais quand on est un fantôme qui peut avoir la consistance d'un corps humains, la politesse importe peu. Aleksander laissa échapper un très léger murmure, à peine audible:

- P**ain d'incendie.

A ce moment là, si elle avait essayé de le toucher, elle lui serait royalement passé à travers. Aleksander ixait ses pieds avec un air presque effrayé, comme si il avait peur qu'une trappe s'ouvre sous lui et l'envoie dans les profondeurs. Après avoir rapidement secoué la tête, le russe repris la consistance d'un humain et releva ses yeux vert vers la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Sam 19 Jan - 23:40

La jeune américaine sembla sursauter, comme si on l'avait sortie de ses rêveries par un mot affreusement tabou. Elle regarda le russe dans les yeux, d'un regard qui semblait dur sans le vouloir, alors qu'il paraissait lui même paniqué. Elle ne comprit pas pourquoi : un instant, il était normal, celui d'après, il regardait ses pieds comme s'ils pouvaient disparaître, et ensuite il la fixait comme si elle avait vu ce qu'elle n'aurait pas du voir. Elle n'aimait pas ce regard, pour l'avoir trop souvent vu.

- Quel incendie ?

Elle se douta qu'il ne parlait pas du sien. Personne ne savait, elle même ignorait ce qui s'était réellement passé pour elle. Pour sortir de ces pensées noires, elle songea à la réaction d'une de ces colocataires, en entendant le mot incendie, ce qui lui arracha un petit sourire amusé et eu pour effet de radoucir son regard. Apparemment, le russe ne savait pas que certains mots étaient imprudents. Elle était paranoïaque, elle le savait donc d'instinct, et le milieu où elle évoluait ne l'aidait pas. Sa colocataire, rien qu'en entendant le mot, aurait été capable de mettre le feu à la pauvre boutique sans la moindre hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 20 Jan - 15:53

Fallait qu'il apprenne a fermer sa bouche. Laisser échapper des mots comme ça, c'était pas toujours très prudent. Et comme la jeune fille l'avait entendu, elle lui demanda "quel incendie". Le regard d'Aleksander passa de presque jugeur à extrêmement triste, l'air blasé disparaissant totalement pour laisser place à l'air d'une personne détruite par un événement du passé.

- J'ai été victime un incendie. Et je n'ai pas...

Aleksander baissa de nouveau la tête vers le sol, écrasant les orteils de son pied gauche avec son pied droit. Lorsqu'il releva la tête, la pupille avait totalement disparu, laissant place à un iris d'un vert pâle comme celui d'un mort. Le russe cligna plusieurs fois des yeux comme si quelque chose le gênait, avant que ses yeux redeviennent comme avant, même si lui n'avait pas remarqué le changement.
Revenir en haut Aller en bas
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Dim 20 Jan - 23:02

Syrielle le fixa d'un regard compatissant, avant de voir son oeil ... Faire des choses étranges. Elle n'eut pas peur; elle avait assisté à des phénomènes bien plus étranges que ceux là, comme des plantes qui s'animent par la volonté d'un homme, une fillette qui cause la mort d'un homme en un regard... Mais les phénomènes anormaux et pas dangereux comme celui là l'intriguaient. En ne décrochant pas son regard des yeux du russe, elle demanda :

- Tu peux me dire ce qui t'es arrivé ...?

Enfin, en demandant ça, elle sous-entendait "à part l'incendie". Elle se doutait que du feu n'allait pas causer la disparition de sa pupille, subitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   Jeu 24 Jan - 20:50

Le russe poussa nerveusement quelque mèche bleu de devant ses yeux verts, bien que celles-ci viennent se reloger a leur place en moins de dix secondes. C'était un geste inutiles qu'Aleksander avait cependant pris habitude de faire. Son regard alla à sa droite et à sa gauche, sans que sa tête ne bouge d'un pousse, comme si il essayait soigneusement d'éviter le regard de la jeune fille en face de lui. Il reporta soudainement son regard vers la jeune fille, la regardant droit dans les yeux comme si les deux était normaux, avant de laisser échapper sa phrase, guère plus qu'un murmure:

"- Je n'ai pas survécut à l'incendie."

Pratiquement tout le monde l'aurait pris pour un détraquer mental. Ce qui n'était pas totalement faux, en fait, sinon il ne serait pas dans le Manoir-Asile, au milieu de personne plus ou moins calme que lui. Un frisson fit son chemin le long du dos d'Aleksander, ce qui fit légèrement bougé ses épaules, rien de plus. Il remonta machinalement un de ses mains vers son visage, se mordant nerveusement le pouce, continuant de regarder Syrielle droit dans les yeux, pour un temps que les gens aurait dit irrespectueux. Aleksander qui était toujours respectueux envers les gens ne semblait pas remarquer que ce qu'il faisait ne l'était pas vraiment. Il avait bloqué son visage sur le regard de la jeune fille, attendant une réaction quelconque: du dégout, de la haine, de la peur.. Quelque chose comme ça que beaucoup lui lançait, une des raisons pour lesquelles il gardait habituellement son secret pour lui. Quelque chose l'avait cependant poussé à le dire à la jeune fille face à lui, peut-être la même chose qui l'avait poussé à la retenir lorsqu'elle allait partir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un russe en boutique [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un russe en boutique [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour vous, choisir une montre Russe c'est ?
» Poljot Vympel 2200 la slim Russe
» adresses boutique à Moscou
» [PARIS] : boutique l'archimage
» Prénom russe et georgien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DollsRPG :: RPG :: Ville :: Boutiques-
Sauter vers: