DollsRPG


Incarnez vos Pullip, Taeyang, Dal, Byul, Isul, Little, BJD ou autres dolls !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Partenaires du forum : Aucune demande n'a été formulé/accepté pour l'instant.

Partagez | 
 

 Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Sam 4 Juin - 21:58

La bataille de Carham fut l'une des plus rudes qu'il eut à mener. En tant que général d'Uchtred, comte de Northumbrie, sa mission était de mener les troupes à la victoire ; Mais c'était à leur massacre qu'il avait assisté. Styr, l'un des généraux préférés du comte, ne savait pas à quoi imputer sa dramatique défaite : un manque de vaillance de ses troupes, un manque de nombre, de férocité ? Toujours était-il qu'après avoir bataillé comme un diable et terrassé à lui seul une dizaine d'ennemis, alors même qu'aucun de ses camarades ne jouissait plus du privilège de vivre, il fut mit à terre. Il était préparé à sa mort, et s'il ne l'avait pas imaginé 10, 20 fois, il aurait pu s'étonner de la fraicheur du fer qui frôla son cou lorsque le chef ennemi voulut vérifier le trajet que ferait sa lame quand elle lui ôterait la vie. Ce qui le surprit d'avantage encore fut l'absence de ce coup salvateur. Il ne s'était pas préparé au contact de ses fers sur ses poignets, mordant sa chair sans pitié durant tout le trajet, durant lequel il perdit toute notion du temps et de l'espace. Il lui sembla qu'il dura des jours, peut être des semaines. Il embarqua à bord d'un bateau, et crut un instant qu'il finirait ses jours sur une galère, mais il n'en fut rien. Il voyagea dans la cale, et ne fut débarqué que des jours après, affaibli, sur l'île de Skye. 
C'est là qu'il était destiné à moisir, dans les oubliettes de la forteresse ; le général vaincu, offert comme un tribut de mauvais goût à un seigneur écossais. S'il avait pu se donner la mort lui même, il l'aurait fait plutôt que de subir cette humiliation. Lui, le jeune général prodige, le meilleur de toute la Northumbrie, moisissait dans un cachot du château d'Armadale. 

C'est sur Islay, dans le village de Bowmore, que vivait Ava. Fille cadette de l'aubergiste du village, elle servait dans son établissement depuis sa plus tendre enfance. C'était une belle femme aux formes généreuses et aux longs cheveux roux, toujours attachés en chignon lorsqu'elle travaillait ; et c'était souvent le cas. Sa vie lui plaisait, elle ne se reposait jamais mais n'en éprouvait pas le besoin. Là où d'autres au caractère moins trempé se seraient senties intimidées par les regards insistants des hommes, par les remarques de mauvais goût, les sous entendus salace, elle en jouait et s'en amusait, sachant toujours qu'elle pouvait compter sur ses deux frères aînés si la situation lui échappait ; mais sa fierté l'avait toujours forcée à se débrouiller quelqu'en soit l'occasion. Habituée à gérer la grande salle seule, elle était rapide, agile et avait des réflexes de tigre. Peu de gens avaient pu assister à une erreur de sa part, surtout lorsqu'il s'agissait de la marchandise ; jamais elle n'avait laissé la moindre bière lui échapper. Elle ne voulait pas risquer sa place, et même si c'était son propre père qui l'employait, elle doutait de la générosité du vieux en cas de problème. Elle ne s'y fiait pas, comme ses frères le lui avait conseillé lorsqu'elle avait commencé. C'était un soir comme celui là, comme elle en avait vécu tant d'autres, du haut de ses 19 printemps ; dehors, la pluie avait lavé le paysage de ses couleurs et de la douce lumière de la lune et des étoiles. Dans le village, une foire avait attiré de nombreux marchands, des riches, des pauvres, qui égayaient sa clientèle par leurs vêtements chamarrés. L'auberge était animée ce soir, ce qui n'empêchait pas Ava de servir avec efficacité, de passer entre chaque table, avec un mot pour chaque nouvel arrivant, sans qu'aucun ne soit oublié ou laissé de côté par la jolie serveuse. 

Erin se tenait droite, malgré les chaos de la route. Elle était princesse, et respirer n'était pas permis. Se relâcher, s'avachir, fermer les yeux étaient des luxes qu'elle ne pouvait s'offrir. Son père, Owen, roi de Strahclyde, était toujours très strict, et guettait la moindre faiblesse pour faire pleuvoir les coups de bâtons. Heureusement, elle n'en avait plus depuis longtemps. Froide comme la glace, la jeune femme s'était forgé une carapace plus solide que le marbre du palais de son père. Elle était polie, souriante, mais quelque chose dans son attitude faisait froid dans le dos, dans son regard vert tranchant comme une lame et impénétrable, dans l'air impassible qu'elle avait lorsque personne ne la regardait, dans sa façon de se tenir, à chaque instant. Parfois, on se demandait si elle était demeurée humaine. Même dans des circonstances pareilles, ni sourire ni protestations n'avait franchi ses lèvres, alors qu'elle venait d'être promise au prince héritier de l'île de Skye. Elle ne connaissait ni son nom ni son âge, mais rien ne transparaissait dans son regard, alors qu'elle regardait le paysage défiler au pas des chevaux entraînant la carriole. Elle arriva dans la soirée au château d'Armadale, illuminé par les lustres comme si la nuit n'était pas tombée, attendant visiblement leur arrivée avec un grand banquet d'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-pullips

avatar

Messages : 5775
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20
Localisation : Sur Mars

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Dim 5 Juin - 19:45

Depuis tôt le matin, Greer suivait son frère, Bash, un peu partout dans le château. Elle était bien décidée à venir visiter les prisonniers avec lui, appréciant ce qui était normalement réservé aux hommes. Bash avait finit par céder, ayant du mal à dire non à sa soeur jumelle, qui savait parfaitement comment le cuisiner pour avoir ce qu'elle voulait. Le jeune homme devait s'assurer que les nouveaux jouets de son père étaient arrivés à bon port avant de filer à la réception qui se tiendrait en l'honneur de son mariage à venir avec une jeune femme venue de loin. Régulièrement ils recevaient de nouveaux prisonniers tant et si bien que les cachots finissaient par déborder. Finalement, certains étaient réduits en esclavage ou simplement tués, histoire de "faire de la place". Alors que son frère s'informait auprès des gardes sur les nouveaux arrivants, Greer avait décidé de faire le tour. Sa présence était devenu un rayon de soleil pour certains qui la reconnaissaient et essayaient parfois de lui parler. Elle était loin d'être aussi mauvaise que son père, ou aussi hautaine que son frère qui trouvait ces hommes particulièrement distrayants et ridicules. Greer, au contraire, avait toujours un mot gentil, venait prendre des nouvelles, était toujours souriante malgré le lieu misérable dans lequel elle se trouvait. Les cachots étaient humides et froids, sombres, et les minces fenêtres laissaient l'air glacial envahir les lieux. C'est donc en faisant son tour habituel des prisonniers qu'elle tomba sur l'homme qui venait d'être fraîchement débarqué. Il avait l'air fatigué, affaibli, comme si il venait d'accomplir un périple de longue durée sans avoir eu une seule occasion de se nourrir. Elle tâcha de se rassurer en se disant qu'il recevrait bientôt sa ration de nourriture, qui, même si elle était maigre et peu appétissante, suffirait à lui rendre un peu de force. Greer remarqua également quelques balafres sur son corps, certaines encore un peu ouvertes, et sales, et d'autres qui paraissaient plus anciennes, ce qui piqua son intérêt. Le temps qu'elle l'analyse, son frère était arrivé, s'amusant de ce nouvel arrivant, le traitant simplement comme une bête de foire. 

Kenna était l'aînée de Bash et Greer, et elle aussi venait d'apprendre que son père l'avait promise à un homme. Elle n'avait pas le droit de connaître son nom, encore moins son statut ou même son âge, son père ayant assuré qu'elle serait satisfaite du choix qu'il avait fait pour elle. En même temps, elle savait qu'il fallait qu'elle épouse quelqu'un rapidement, au risque de devenir la risée de sa famille. Bash venait d'avoir 20 ans, et il allait déjà se marier, alors qu'elle en avait 24 et ne savait même pas ce que cela faisait de se faire courtiser par un homme. Et même si Greer n'avait pas encore d'époux, Kenna savait que sa soeur serait sûrement bientôt mariée. A force, elle avait finit par croire que quelque chose clochait chez elle, pour que personne ne la veuille. Pourtant, elle s'avérait être une jeune femme douce, et docile, pas vraiment le genre à avoir du caractère ni à s'opposer à quiconque. L'annonce de son mariage n'avait rien déclenché de plus qu'un haussement d'épaules, avant qu'elle ne retourne à ses appartements en se disant que de toute façon, elle n'avait pas son mot à dire. Maintenant, elle attendait que le temps passe, se divertissant comme elle pouvait, ayant écarté soigneusement la proposition de sa soeur pour aller voir les prisonniers.

Lewis entra dans l'auberge, épuisé, cherchant une place pour lui et ses compagnons. Il avait pourtant l'habitude de sillonner le pays, étant l'un des médecins les plus doués du pays, ses clients étaient partout, et il était demandé par tout le monde. Ayant vite trouvé ennuyeux le fait d'être seul sur les routes, il avait engagé quelques hommes, tous experts en herbes et onguents en tout genre. Lui ne venait pas pour profiter de la foire, bien qu'il aurait voulu, il avait plutôt un nombre incalculable de patients qui le demandaient. Parfois, il regrettait de ne plus avoir le temps de profiter des bonnes choses, donnant toute son énergie à son travail et à ses patients. Malheureusement, il n'avait jamais personne qui l'attendait à la maison le soir, puisqu'il dormait toujours dans une auberge différente de celle de la veille, et il avait cessé depuis longtemps de s'amuser avec les jeunes femmes de petite vertu, s'étant vite lassé. Il finit par faire signe à la jeune femme qui servait, voulant passer commande et décompresser un peu de sa journée chargée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Dim 5 Juin - 21:31

Styr se leva avec dignité lorsqu'il entendit les visiteurs. Il ne savait pas très bien où il avait atterrit, ses calculs s'étant retrouvés faussés par des évanouissements de durée variable durant la traversée. Cependant, où que ce soit, il ne resterait pas longtemps. Sa vie avait pris fin en même temps que celle de la plupart de ses camarades tombés au combat. Ce cachot n'était, somme toute, que le lieu de son agonie, où il était hors de question qu'il s'éternise. Lorsque la jeune femme s'arrêta devant le cachot pour le regarder, il était debout, droit comme un piquet, comme au garde à vous. Il baissa respectueusement la tête, parce que cette femme ne devait en rien avoir quelque chose à voir avec sa capture. Peut être même venait-elle seulement repaître son regard du tourment des âmes plus malchanceuses qu'elle. Quoi qu'il en fut, elle méritait le respect sûrement du à son rang. Lorsque Bash vint l'observer, il posa un genou à terre et déclara, le regardant dans les yeux : 

- Monseigneur, je vous implore, si vous estimez les valeurs militaires qui sont les miennes, de m'accorder la fin qui m'est due. Accordez au général vaincu la mort digne qui emporta ses hommes. 

Certes, il demandait "grâce", en quelque sorte, et rien dans sa façon de parler n'était irrespectueux. Néanmoins, on sentait dans son regard, la fierté mise à mal d'un homme qui vient de tout perdre, la rage sourde et digne d'un lion en cage, le refus, malgré la faiblesse de son corps, de plier ; et le refus, malgré son esprit qui chérissait la vie, de la poursuivre dans cette misère. 

Duncan chevauchait depuis des jours et des jours ; il ne s'arrêtait que pour reposer sa monture, n'étant que peu en proie à la fatigue. S'il avait cru longtemps que ses nombreuses campagnes lui feraient gagner le droit de ne plus être à la botte de son cousin, il n'en avait plus l'espoir. A 26 ans, il venait d'être uni, ou du moins promis, comme l'aurait été une femme, à une princesse de Skye. Autant dire que cette idée le révoltait au plus haut point, et qu'il n'en avait pas fallut plus pour qu'il scelle son cheval. S'il ne pouvait rompre cet accord, il pouvait au moins rencontrer la dame ; il voulait savoir qui il s'apprêtait à épouser, et il était prêt à faire ce qu'il fallait pour la connaître, en dehors du protocole et des attentes de ceux qui dessinaient leur chemin. Il n'avait dit à personne qu'il partait, n'était pas escorté, et lorsqu'il arriva, il eut la surprise de tomber sur le roi Owen, qui arrivait en grande pompe. Son allié lors de la bataille de Carham n'eut, lui, aucun mal à le reconnaître, malgré son allure un peu négligée qui aurait pu le faire passer pour un chevalier errant, ou même un bandit de grand chemin. Il demanda cependant à ce qu'on annonce pas sa venue, son titre, ou quoi que ce soit d'autre : rien que l'évocation du roi d'Ecosse suffisait à faire tourner les têtes, alors la venue de son cousin sur l'île... Il demanda une faveur étonnante : se faire passer pour un de ses chevaliers. C'est donc en compagnie du roi de Strahclyde qu'il entra dans le château, profitant de l'accueil qui ne lui était pas réservé, ne lui donnant ainsi aucune obligation. 

Erin avait reconnu le chevalier qui les avait accosté avant d'arriver, et avait sourit en comprenant ses intentions. Même si le mariage du jeune homme avait été tenu secret, elle en avait eu vent par une de ses dames de compagnie ; nul doute que c'était pour voir sa promise sans que celle-ci ne soit au courant qu'il voulait entrer dans le château incognito. Pour elle, c'était un aller simple : cette île serait sa nouvelle demeure, sa nouvelle prison. Elle n'accorda pas un regard au jardin, et ce même si elle en avait l'air, feignant de s'intéresser à ce que son père expliquait. Quand le caresse s'immobilisa, elle laissa son père descendre, car il aimait être le premier sorti, puis ses dames de compagnie, après seulement elle se permit un petit soupir avant de descendre à son tour. La différence entre elle et ses servantes était flagrantes, tant au niveau de l'habillage que du maintien, de l'élégance, mais surtout, et ce qui marquait en premier, c'était sa prestance. Ce cou royal, ce regard acéré que nul ne faisait ployer, cette droiture en toute circonstances impressionnait dés le premier regard. Les autres voyageurs avaient souffert de la route trop longue, mais elle, les visages étaient bouffis et les yeux rouges de fatigue, mais pas les siens. Elle était aussi fraîche et dispose que lorsqu'elle avait fini sa toilette ; c'était, à son sens, comme cela qu'on reconnaissait une princesse. 

Ava finit consciencieusement les 2 ou 3 clients qui la sollicitaient déjà avant de se diriger vers la table des nouveaux venus. Elle adressa un sourire en coin malicieux à celui qui lui avait fait signe. 

- Rude journée, messire ? Qu'est ce qui vous ferait plaisir ? 

Elle parlait de boissons, mais elle s'attendait à une petite remarque ; d'ailleurs, c'était à se demander si ce petit jeu ne finissait pas par l'amuser. Elle était provocatrice dans l'âme, c'était une diablesse en robe : elle provoquait, mais n'avait cependant pas l'intention de céder aux avances de quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-pullips

avatar

Messages : 5775
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20
Localisation : Sur Mars

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Dim 5 Juin - 23:04

Greer regarda Styr avec insistance, se demandant pour quelle raison ce général se retrouvait ici, à pourrir dans ce cachot. D'accord, il avait visiblement perdu sa bataille, mais c'était ainsi qu'on punissait les hommes vaincus ? Elle fronça les sourcils, ne cherchant pas à cacher les questions qu'elle se posait. 
Bash, lui, ne parvint pas longtemps à garder son air sérieux puisqu'il esquissa un sourire moqueur, la main posée sur la garde de son épée. Evidemment, l'idée d'ôter une vie sans raison était très tentante, mais il était encore plus tentant pour lui de laisser cet homme mariner dans ce cachot humide jusqu'à son dernier souffle. Finalement, il balança : 

" Tu seras chanceux si mon père t'accorde la mort... ce dont je doute. Il est rare qu'il soit d'humeur clémente. " 

Il termina sa phrase sur un ton claironnant, et sa soeur le reprit immédiatement : 

" Peut être devrais tu en toucher deux mots à notre père d'abord ? Ce n'est pas toi qui décide. " 

Bash lança à sa soeur un regard assassin, auquel elle répondit par un sourire, nullement intimidée. Son frère aimait laisser croire qu'il était le maître des lieux, mais ce n'était pas encore le cas. Il devait juste se charger des tâches ingrates que son père n'aimait pas faire. Finalement, décidant que la vie de Styr n'avait pas grand intérêt pour lui, Bash tourna les talons, sachant par avance que sa soeur ne lui emboîterait pas le pas. Il avait tellement plus important à faire qu'à s'inquiéter du futur d'un homme sans importance. Quand ils furent plus ou moins seuls, Greer se tourna vers le jeune homme : 

" Je suis vraiment désolée, mon frère est mal élevé. Mais je parlerai de vous à mon père, peut être qu'il prendra le temps de vous écouter. " 

Son père, aussi borné soit-il, prenait toujours le temps d'écouter ce que sa plus jeune fille avait à dire. Il savait que Bash était un jeune homme bien trop impulsif et arrogant, qu'il ne prenait jamais le temps de réfléchir, mais Greer était réfléchie et mature, juste, respectueuse et attentive à ce que les autres attendaient.

Kenna avait été appelée pour accueillir le roi de Strahclyde et sa fille, qui n'était autre que la promise de son frère, visiblement. Le concerné arriva d'ailleurs au pas de course, sachant que si il faisait l'affront de ne pas se présenter, son père ne lui ferait pas de faveur. Bash se tenait donc droit, aux côtés de sa soeur qui n'avait certainement pas l'élégance et la prestance de la princesse, mais qui avait un charme particulier, plus accessible. 
Son père fut le premier à les saluer, puis Bash rencontra le roi, et la princesse. Pour une fois, il se comporta correctement, et tâcha de faire bonne impression. La princesse était très belle, bien qu'elle semblait être totalement vidée de la moindre étincelle de vie. C'était comme si ce joli corps n'habitait personne. Enfin, peut être qu'elle ne lui prendrait pas la tête et qu'il pourrait ainsi faire ce qu'il voudrait... Finalement, elle pouvait bien être aussi triste que les pierres, tant qu'elle ne l'empêchait pas de vivre, c'était le principal. 

Kenna se montrait plus en retrait. Elle ne s'attarda pas en courbettes auprès du roi comme l'avaient fait son père et son frère, elle n'en faisait jamais trop. Elle détourna toutefois l'invitation à la visite guidée que son père lui proposa, et le regarda s'éloigner avec ses invités. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant comment son frère détaillait la princesse, cherchant visiblement à la cerner, mais la jeune femme ne semblait pas être un livre ouvert, plutôt une coquille bien fermée, et qui ne comptait pas s'ouvrir si facilement. Elle finit par poser son regard sur les chevaliers du roi... ils étaient tout de même plutôt nombreux, et le château n'était pas si grand. Certes, ils auraient tous un endroit où dormir, mais elle regrettait déjà le calme dont elle avait l'habitude. Il y aurait de grands repas, des fêtes, de la musique surement, et elle détestait ce genre d'ambiance. 

Lewis n'eut pas le temps de répondre que ses compagnons avaient déjà lancé des répliques salaces à la jeune femme, en ne se gênant pas pour laisser traîner leurs regards libidineux sur ses courbes. Mais le médecin était un peu plus éduqué que ça et passa d'abord commande de bières pour ses camarades et lui même, puis il ajouta, avec un bref sourire : 

" Excusez mes amis, ils n'ont plus l'habitude de croiser des demoiselles, alors... " 

Bien sûr, les concernés éclatèrent de rire, bien que ce qu'il disait n'était pas faux. Tous étaient très pris par le travail, et les histoires d'amour étaient bien le dernier de leurs soucis. Lewis, lui, n'avait pas laissé traîner ses yeux, plantant plutôt son regard ambre dans celui de la jeune femme, comprenant rapidement qu'elle aimait s'amuser et que ce petit jeu de provocation n'était rien de plus qu'une attraction. Mais il ne rentrait jamais dans ce genre de cercle vicieux, car au final, il y en avait toujours un qui se faisait prendre à son propre piège et qui souffrait. Mieux valait se préserver, c'était plus sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Lun 6 Juin - 10:22

Styr se releva dés qu'il comprit que l'homme n'avait aucune autre préoccupation que son amusement personnel, et que le sort d'un prisonnier lui importait autant que celui d'un cafard. Visiblement, il était jeune et n'avait jamais fait la guerre, la vie d'un ennemi n'avait pour lui aucune valeur. Le général attendit avec impatience qu'il s'éclipse, et fut surpris de constater que sa jeune soeur ne lui emboîtait pas le pas. Il l'écouta respectueusement et un sourire se dessina sur ses lèvres au fur et à mesure qu'elle parlait. Il s'inclina avant de répondre : 

- Je vous en serait extrêmement reconnaissant, madame. 

Il eut à peine le temps de finir sa phrase qu'il fut pris d'une violente quinte de toux qui le força à s'asseoir ; son voyage n'avait pas été facile, et il n'avait pas mangé depuis des jours, ce qui l'avait considérablement affaibli, rendu sensible au moindre courant d'air, qui ne manquaient pas dans les cachots. 

Erin avait sourit poliment, fait la révérence ; elle connaissait l'étiquette et le protocole sur le bout des doigts. Avant la visite guidée des lieux, lorsqu'elle comprit que Kenna ne les accompagnerait pas, elle glisse un mot à Duncan, comme si elle donnait une consigne au chevalier, le poussant à rester lui aussi ici. Son père la foudroya du regard, et elle ne lui adressa qu'un sourire, ne baissant pas les yeux : il n'oserait rien devant celui auquel elle était promise, et elle le savait très bien. C'était donc le moment ou jamais de se faire plaisir. Elle laissa son père devant avec le maître des lieux, et marchait à la hauteur de Bash, le regardant par moment, cherchant à le cerner. Pour sa part, elle espérait juste qu'il lui laisse un peu de liberté, ce qu'elle n'avait jamais eu ; bien sur, elle avait rêvé étant enfant du grand amour, de romantisme, mais elle s'était aperçu que cela n'existait que dans les contes de fées, et qu'il y avait de grandes chances pour qu'elle ne connaisse jamais l'amour, ni même un semblant d'affection. Elle observait toujours Bash, sans timidité, le détaillant par moment, hésitant à engager la conversation ; ce n'était pas aux femmes de le faire, il était mal vu de parler sans qu'on ne vous pose une question, et même si elle était d'humeur rebelle, mieux valait provoquer la rage de son père que celle de son futur mari. 

Duncan laissa les autres partir et resta finalement seul avec Kenna ; ce qui lui allait parfaitement. Il s'inclina devant elle, lui adressant un beau sourire. 

- Vous ne prenez pas part à la promenade, madame ? 

Il faisait un chevalier très effronté, habitué à avoir tous les droits. Il n'aurait normalement pas du parler à Kenna, mais il n'en faisait toujours qu'à sa tête. Il voulait voir qui elle était avant de la rencontrer officiellement, avant d'être enchaîné à elle, il voulait au moins l'apprécier. Il la regarda discrètement, cherchent à déterminer si elle pouvait lui plaire ; Elle avait un charme simple, naturel, qui le changeait des dames qu'il fréquentait et qui l'attirait un peu. 

Ava ne fut pas dérangée par les regards appuyés, auxquels elle avait l'habitude, mais plutôt par le regard appuyé de Lewis. C'était comme si, en la regardant dans les yeux, il avait tout compris. Premièrement, personne ne la regardait jamais dans les yeux, elle n'avait pas l'habitude, et il avait un regard posé, réfléchi, auquel elle avait très rarement affaire. Troublée, elle déclara que ce n'était rien et alla chercher ce qu'ils avaient commandé auprès de son frère aîné. Il ne manqua pas de la charrier, ayant remarqué qu'elle avait pris plus de temps que d'habitude à la table, parce qu'il la connaissait bien et l'observait souvent. 
Elle ramena les boissons à la table quelques minutes après, étant auparavant passée par d'autres tables attendant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-pullips

avatar

Messages : 5775
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20
Localisation : Sur Mars

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Lun 6 Juin - 13:06

Greer hocha la tête, affichant un léger sourire qui s'envola rapidement quand elle vit dans quel état était ce jeune homme. Elle ne s'était pas trompé, il était dans un état déplorable. Finalement, elle lui fit signe qu'elle revenait, et s'aventura de nouveaux dans les couloirs sombres qui menaient aux gardes. Malheureusement, elle ne pouvait pas lui apporter de quoi se nourrir, risquant de s'attirer les réprimandes de son père, mais elle pouvait toutefois récupérer un peu d'eau. Elle fit remplir une gourde en prétextant que c'était pour elle, et retourna près de la cellule de Styr. La jeune femme savait bien que les gardes ne la croiraient pas, mais elle avait suffisamment confiance en eux pour savoir qu'ils n'iraient rien répéter à son père. Elle s'accroupit au niveau du jeune homme, glissant son bras à travers les barreaux, en surveillant du coin de l'oeil que personne n'arrivait : 

" Tenez. Tous les jours mon père fait envoyer des denrées alimentaires pour ses prisonniers... Ce n'est pas ce qu'il y a de meilleurs, mais ça vous permettra de vous rétablir le temps que je lui parle." 

Elle ne savait même pas pourquoi elle aidait cet homme ; peut être qu'elle voulait se faire pardonner de l'attitude de son frère ? Ou bien avait-elle sentit que la punition de ce général était injuste ? Il ne demandait qu'à mourir, et même si elle doutait que son père lui accorde pareille délivrance, peut être trouveraient-ils un terrain d'entente. Son père aimait les marchés, utiliser le malheur des pauvres gens pour qu'ils lui soient redevables : c'était ainsi qu'il fonctionnait. Certes, ce n'était pas toujours juste, mais tout le monde finissait par y trouver son compte, d'une manière ou d'une autre. 

Bash sentait bien le regard de la princesse qui le détaillait, mais il n'était pas intimidé. Son physique était attrayant, et il avait confiance en lui. Ce n'était pas pour cette raison qu'il était un homme à femme ; évidemment il avait eu un bon nombre de conquêtes, mais il avait fini par ne plus y trouver vraiment d'intérêt, bien qu'il ne soit pas pour autant décidé à se marier. Mais il n'avait pas le choix, il devrait épouser la jeune femme à ses côtés, se retrouvant donc coincé. Il cherchait un sujet de conversation, n'importe lequel tant qu'il pourrait un peu dérider Erin, voir quel genre de personnalité ce cachait sous cette jolie carapace. Finalement, il se tourna clairement vers elle, et demanda : 

" Est ce que cela vous plait ? "

Il désigna d'un geste ample les jardins parfaitement entretenus qui se trouvaient autour d'eux. Sa question n'était pas très intéressante, mais il essayait de faire un pas vers elle et n'était pas très doué. Le château était bien entretenu, accueillant. Et puis, ce château était désormais la nouvelle demeure de la jeune femme, alors finalement, c'était important de savoir si l'endroit lui plaisait. 

Kenna allait rentrer au château quand un des chevaliers lui adressa la parole. Loin d'être farouche, elle lui sourit également, et répondit à sa question, bien que jamais un chevalier ne s'était montré aussi familier avec elle : 

" Non, je connais parfaitement les lieux, je préfère laisser mon frère et mon père se charger des invités. " 

Finalement, elle jeta un coup d'oeil aux alentours, et finit par demander, avec curiosité : 

" Vous ne rejoignez pas vos camarades ? " 

C'était une manière polie de lui demander ce qu'il lui voulait. En temps normal, les chevaliers ne lui adressaient pas la parole, se contentant simplement de la saluer avec politesse. Mais le jeune homme face à elle ne semblait pas être de ceux qui suivent les protocoles à la lettre. 

Lewis, lui, n'avait pas été troublé plus que ça. La jeune femme était très jolie, mais il ne pouvait se permettre de perdre son temps avec ce genre d'histoire. Il n'aimait pas les aventures d'une nuit, il était bien trop respectueux pour cela. Si un jour il avait une femme, ce serait parce qu'il aurait décidé qu'il lui consacrerait du temps et qu'il était prêt à se poser. Pour le moment, ce n'était pas le cas. Il  remercia  la jeune femme pour les boissons, et commanda de quoi manger par la même occasion, la regardant toujours de la même façon, loin de se douter qu'il la mettait mal à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Lun 6 Juin - 14:54

Styr mit un temps à calmer la toux qui le secouait, et s'assit près de la grille quand il y parvint, attendant le retour de la charmante jeune femme qui l'aidait. Quand elle lui tendit une gourde d'eau, il lui sourit comme il n'avait jamais sourit à personne ; on pouvait lire la gratitude dans son regard, quand il la prit et but quelques gorgées. Il ferma les yeux de soulagement, la soif le tiraillant encore plus que la faim. Lorsqu'il les rouvrit, la gourde était vide. Il regarda la jeune femme et demanda, presque timidement : 

- Serait-ce déplacé de demander le nom de ma sauveuse ? 

Ca l'était, assurément, mais tant pis. De toute manière, on ne pouvait pas vraiment lui faire pire que ce qu'on lui avait déjà fait, il était déjà en prison, alors il n'était plus à ça près. 

Erin regardait aux alentours, n'écoutant pas un mot de ce que le père de Bash disait, ne regardant pas du tout aux bons endroits. Lorsque Bash lui adressa la parole, elle aurait presque sursauté. Elle hocha la tête avec un sourire un peu amusé. 

- Oui, j'aime beaucoup. 

Elle n'avait pas les goûts aussi bourgeois qu'elle en avait l'air, elle était plutôt simple. Ce qu'elle voulait, c'était une certaine liberté, et vu comment la soeur de Bash avait pu esquiver la visite du domaine, elle se disait qu'elle l'aurait, et ça la rendait plutôt optimiste, même si elle restait prudente. Son père était colérique, impulsif, et il pouvait encore rompre l'accord qu'il avait passé. Elle n'en avait pas envie ; il pouvait encore choisir de l'envoyer pourrir dans un couvent. Il fallait qu'elle plaise à cet homme.

Duncan lui sourit ; sa "couverture" ne durerait pas longtemps, il était bien trop impertinent pour être au service de qui que ce soit. Il répondit : 

- Je préfère votre compagnie que la leur. Ma présence vous ennuie-t-elle ? 

Si c'était le cas, il la laisserait tranquille. Il se doutait qu'assez vite, la jeune femme comprendrait qu'il n'était pas vraiment un simple chevalier. Discrètement, il l'observa : elle était belle, et elle avait l'air calme, posée. Elle lui plaisait. 

Ava mit un peu de temps, perdant la cadence de service à le regarder dans les yeux un moment. Il y avait quelque chose d'hypnotisant dans son regard. Finalement, après quelque secondes, voyant sa soeur aller moins vite que d'ordinaire, il la rejoignit. Ce n'était pas son aîné, il était un an plus jeune qu'elle mais déjà taillé comme une armoire à glace, et l'aidait au service. 

- Quelque chose ne va pas, Ava ? 

Elle hocha la tête, le poussant doucement : 

- ça va, je fatigue un peu ! 

Elle reprit le service tandis que son frère regardait Lewis avec un air suspicieux. Heureusement, sa soeur était vite revenue sur terre et continuait son service avec efficacité, ce qu'il ne tarda pas à faire aussi. La soirée passa sans encombres, les minutes s'égrenant à une vitesse folle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-pullips

avatar

Messages : 5775
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20
Localisation : Sur Mars

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Lun 6 Juin - 16:36

Greer fut tentée de demander depuis combien de temps cet homme n'avait pas mangé ou bu, mais elle n'avait pas envie de remuer le couteau dans la plaie, sachant déjà combien sa situation lui était difficile à vivre. En entendant sa question, elle ne put s'empêcher de sourire, ce qui fit apparaître d'adorable fossettes tandis qu'elle répondait : 

" En effet, ça l'est." 

Elle laissa un court silence planer, puis ajouta : 

" Je m'appelle Greer. Vous êtes ? " 

Hormis le fait qu'il soit général, elle ne connaissait pas son nom. En tant normal, les prénoms des prisonniers n'avaient d'importance pour personne, mais encore une fois, elle ne faisait rien comme les autres. 

Bash ne put s'empêcher d'esquisser un sourire légèrement moqueur. Erin semblait ne pas écouter un traître mot de ce que son père racontait, semblant plutôt perdue dans ses pensées. D'un côté, il pouvait comprendre que tout ce baratin devenait vite ennuyeux, lui même avait décroché dès la première explication sur le choix de rosiers grimpants rouges et non jaunes pour la partie nord du jardin. Il lâcha, avec amusement : 

" Serait-ce un sourire que je vois apparaître sur vos lèvres ? " 

Elle n'en avait décroché qu'un seul depuis son arrivée, et il avait été destiné à son père. Mais finalement, peut être n'était-elle pas aussi fermée qu'elle le laissait croire.

Kenna sourit en entendant Duncan. Elle ne savait pas trop pourquoi ce chevalier tenait à ce point à discuter avec elle, mais ça lui faisait plaisir. Il n'était pas désagréable, semblait plutôt gentil et souriant, mais elle était déjà promise à quelqu'un d'autre, et de ce fait, elle devait se tenir à carreaux. Finalement, elle répondit : 

" Non, loin de là, rassurez vous. "

Au contraire, elle appréciait de voir un visage nouveau, elle pouvait ainsi se changer les idées. Voulant lui prouver que sa présence ne la dérangeait vraiment pas, elle demanda : 

"Et quel est votre nom, chevalier ? " 

Lewis soutint le regard d'Ava un moment, se demandant si il y avait un problème ; s'il était possible qu'ils se connaissent sans qu'il s'en rappelle. Cette jeune femme ne lui disait absolument rien, et même son prénom lui était totalement inconnu. Même ses camarades avaient cessé de bavarder pour le regarder, l'interrogeant du regard. Finalement, quand un homme arriva, faisant deux fois sa carrure, il se demanda si il ne venait pas de s'attirer des ennuis. Heureusement, le jeune homme ne se contenta que d'un regard suspicieux avant de le laisser tranquille. Lewis tâcha de reprendre sa soirée, voulant profiter de la fin de journée avec ses amis, et prit grand soin d'éviter tout contact visuel avec la serveuse, même quand il paya son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoko

avatar

Messages : 5117
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 90
Localisation : Du côté de chez Swan ~

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Mer 8 Juin - 22:21

Styr la regarda sourire, impassible, alors qu'il avait l'impression de manquer d'air. 

- Moi ..? Styr. Styr de Northumbrie. 

Il ferme les yeux, cherchant son souffle, et finit par la regarder de nouveau, lui sourire avant de déclarer : 

- Dame Greer, je vous dois la vie. 

Même si, à ce moment, elle n'avait que peu de valeur, il était un homme d'honneur, et il se jura que s'il quittait un jour ce cachot maudit, il emploierait chaque seconde à tenter de lui rendre la pareille. 

Erin le regarda, feignant d'être sérieuse un moment -et elle avait beaucoup de talent pour faire semblant-, avant de lui répondre avec un clin d'oeil et un sourire effronté à couper le souffle : 

- Ne le dites à personne ~

Elle avait trouvé sa remarque très amusante, et il était difficile, en effet, de lui tirer un sourire, la plupart du temps, elle ne s'intéressait tout simplement jamais aux personnes qui lui parlaient. Mais peut être lui serait plus intéressant, et elle l'espérait, ayant une espèce de bonne impression, une sympathie à son égard qu'elle ne s'expliquait pas. 

Duncan s'inclina devant sa dame, en répondant avec beaucoup de politesse et un grand sourire : 

- Je m'appelle Duncan, madame. Et je suis enchanté de faire votre connaissance ! 

Il affichait un sourire vrai ; il était content de pouvoir la regarder sans personne autour pour les juger, pour les forcer à respecter les convenances. 

Ava, elle aussi, avait soigneusement évité son regard toute la soirée, pour ne pas être déstabilisée pendant son service. Son regard intrusif lui avait fait perdre ses moyens un instant, et elle voulut s'en excuser, en l'encaissant elle même et en lui faisant une petite ristourne, un peu intimidée quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunny-pullips

avatar

Messages : 5775
Date d'inscription : 10/08/2012
Age : 20
Localisation : Sur Mars

MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   Ven 10 Juin - 14:30

Greer hocha vaguement la tête en entendant le nom du général. Elle savait qu'elle aurait aucun mal à s'en souvenir, bizarrement marquée par ce prisonnier qu'elle ne connaissait même pas. En entendant  ses paroles qui ressemblaient à des remerciements, elle répondit en un haussement d'épaules : 

" Vous ne semblez pas mériter de croupir ici. " 

A la différence de son frère, Greer était très humaine et attentive aux autres. C'était plutôt un défaut qu'une qualité étant donné que le monde dans lequel elle vivait était dur et sans pitié, mais elle n'arrivait pas à changer. Finalement, elle demanda, en le regardant avec attention : 

" Est ce que ça va ? Vous avez mal quelque part ? " 

La jeune femme avec vraiment l'oeil pour remarquer les minuscules détails qui trahissaient. A cet instant, même si Styr tâchait d'avoir l'air détaché, elle avait l'impression que quelque chose d'autre n'allait pas. 

Bash crut un court instant qu'il avait dit quelque chose de mal en voyant la tête que faisait la princesse, mais finalement, elle avait simplement décidé de l'embêter. Il esquissa un léger sourire en coin, déclarant à voix basse : 

" Je ne dirais pas un mot. " 

En lui lançant un regard plein d'amusement, il proposa :

" Voudriez vous voir l'intérieur du château ? Les jardins sont jolis, mais vous aurez le temps de les parcourir plus tard. " 

Il préférait plutôt lui montrer à quoi ressemblait ses appartements ; après tout, elle allait y vivre pendant un long moment, alors il avait envie de savoir si ça lui plaisait. 

Kenna ne put s'empêcher de sourire à son tour, le sourire de Duncan était contagieux. Il ne semblait pas être le chevalier le plus sérieux qu'elle ait rencontré, mais elle appréciait son audace, comme s'il se fichait des limites qui lui étaient imposées. Plantant son regard vert forêt dans celui de Duncan, elle répondit : 

" C'est réciproque, Duncan. " 

Lewis paya son repas et celui de ses amis, ne relevant pratiquement pas les yeux. Il ne savait pas quoi dire ou faire pour sortir de ce malaise qu'il ne pensait pourtant pas avoir provoqué. Mais peut être y avait-il autre chose qui avait finit par mettre Ava mal à l'aise. Il demanda finalement, lui accordant un bref regard : 

" Est ce qu'il y a un problème ? Enfin, je veux dire, avec moi... Ai-je fais quelque chose qui vous a mise mal à l'aise ? Si c'est le cas je m'en excuse, ce n'était pas mon intention. " 

Il tenta un léger sourire, certes timide, mais toutefois sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ça fait longtemps que t'as pas vu de ballons, hein ~[PV Sunny ❤︎]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ca fait longtemps qu'il n'y a pas eu de photo sur le forum
» Ca fait longtemps que je veux le faire..
» ouf ça fait longtemps 4 pages
» Ca fesait tres longtemps que j,avais pas de manifestation
» "L'Afrique qu'on aime"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DollsRPG :: RPG :: Derrière le Manoir :: Les ruines-
Sauter vers: